Vous êtes ici: Accueil  >  Accidents et...  >  Sécurité à domicile

Sécurité à domicile

À la maison, les accidents peuvent survenir de différentes façons. On peut entre autres penser aux installations telles que la piscine et la trempoline ainsi qu'aux empoisonnements chimiques.

Cette page contient entre autres des conseils pour assurer la sécurité à domicile.

Brûlures causées par l'eau chaude domestique

L’eau chaude du robinet peut causer des brûlures graves et même mortelles. Le risque de brûlures dépend de la température de l’eau, de la durée d’exposition de la peau avec l’eau et de la résistance de la peau à la chaleur. En bas de 44 °C, le risque de brûlures est inexistant chez les adultes en bonne santé : à 49 °C, il faut 10 minutes pour causer des brûlures du deuxième degré alors qu’à 70 °C, une seconde suffit. À température égale, les enfants se brûlent environ quatre fois plus rapidement que les adultes : une eau à 60 °C brûle la peau d’un enfant en une seconde comparativement à 5 secondes pour un adulte. Cette plus grande susceptibilité des enfants est due au fait qu’ils ont la peau plus mince que celle des adultes. La peau des personnes âgées est également plus mince que celle des adultes en bonne santé et moins bien vascularisée, ce qui augmente leur risque de brûlures.

Au Québec, les brûlures causées par l’eau chaude du robinet ont occasionné 31 décès entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2011 et 204 hospitalisations, entre le 1er avril 2006 et le 31 mars 2014, soit environ 3 décès et 26 hospitalisations par année. Les personnes âgées de 65 ans et plus représentent 84 % de ces décès et 37 % de ces hospitalisations. La plupart des victimes (hospitalisées ou décédées) souffraient soit d’une maladie chronique ou mentale, soit d’une incapacité physique, intellectuelle ou cognitive. La baignoire est de loin le principal lieu de survenue de ce type de brûlures et, dans la plupart des cas, au moins l’un des événements suivants était contributif : chute accidentelle dans la baignoire, ouverture accidentelle du robinet d’eau chaude, perte de conscience dans la baignoire, ne pas avoir vérifié la température de l’eau avant d’entrer dans la baignoire ou d’y être déposé.

Pour en savoir plus  Ouvre une nouvelle fenêtre.

Prévenir les décès par écrasement sous un véhicule

Au Québec, de 2000 à 2009, 30 décès associés à la défaillance d'un dispositif de levage d'un véhicule (crics, rampes, dispositifs artisanaux, etc.) ont été répertoriés. Dans plusieurs cas, ce sont des travailleurs non professionnels qui ont été écrasés sous un véhicule en le réparant à leur domicile.

Il ne faut jamais travailler sous un véhicule soulevé avec un cric et retenu par des chandelles ou installés sur des rampes. Tout travail sous un véhicule devrait être réalisé dans un endroit aménagé à cette fin, pourvu d'appareils de levage appropriés et en bon état et non avec des appareils de levage manuels.

Les appareils de levage manuels devraient être seulement utilisés pour effectuer des tâches pouvant être exécutées sans aller sous le véhicule comme par exemple, changer les pneus et réparer les freins. Il est tout aussi essentiel de respecter les règles de sécurité dans ce cas (utiliser des cales, serrer le frein de stationnement et assurer le cric à l'aide de chandelles, etc.).

Pour plus d'informations:

Soulèvement et manutention mécanique des charges: les appareils de levage dans les ateliers d'entretien mécanique - section Les petits équipements de levage  Ouvre une nouvelle fenêtre.

Liens utiles

Chutes chez les aînés

Défiez les chutes... de PIED ferme!

Empoisonnements

Gouvernement du Canada - Sécurité des produits chimiques ménagers Ouvre une nouvelle fenêtre.

Piscines résidentielles

Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire (MAMROT) - Sécurité des piscines résidentielles Ouvre une nouvelle fenêtre.

Société de sauvetage - Ma piscine sécuritaire Ouvre une nouvelle fenêtre.

Trampolines

Santé Canada - Sécurité du trampoline Ouvre une nouvelle fenêtre.