Vous êtes ici: Accueil  >  Actualités  >  Environnement et santé  >  Eau de baignade

Eau de baignade

C'est l'heure de la baignade! Que devez-vous surveiller pour votre santé?

La qualité des eaux de nos lacs est excellente. Ainsi, il peut être tentant de faire une petite saucette mais il faut savoir que la baignade dans les plans et cours d'eau n'est pas sans risque. Nous considérons quatre risques importants à la santé dans les plans d'eau, dont les lacs:

• Les coliformes fécaux (oblige à l'occasion la fermeture de certaines plages)
• Les cyanobactéries, mieux connues sous le nom d'algues bleues (menacent l'esthétisme des lacs ainsi que la santé des utilisateurs et peut aussi favoriser le vieillissement prématuré des lacs)
• Les parasites responsables de la dermatite du baigneur
• La noyade (la noyade peut être évitée! Visitez la page sur la sécurité récréative et sportive).

Les coliformes fécaux

En été, certaines plages publiques font régulièrement l'analyse de l'eau selon les barèmes du programme Environnement Page du MDDELCC. C'est la quantité de coliformes fécaux provenant des oiseaux, des mammifères ou des égouts qui détermine si une plage est propre à la baignade ou pas. Un plan d'eau infecté par des coliformes fécaux, plus de 200, peut causer de graves problèmes de santé et entraîner la mort. Il faut absolument éviter d'ingérer cette eau contaminée!

Pour connaître l'état de certaines plages en Outaouais, consultez la page du Programme Environnement-Plage du MDDEP Ouvre une nouvelle fenêtre..

Contribuez à protéger l'eau des plages! Évitez de nourrir les oiseaux. Ils sont une source importante de contamination de l'eau des plages. Quand il pleut, les excréments d’oiseaux se retrouvent dans l'eau. C'est pourquoi c'est le plus souvent après de fortes pluies que les plages doivent fermer.

Les algues bleues (cyanobactéries)

La présence d'algues bleues dans un lac ne doit pas être automatiquement considérée comme un risque à la santé. C'est seulement lorsqu'elles se multiplient démesurément que les cyanobactéries ou algues bleues peuvent produire des toxines nuisibles à la santé.

Lorsque les algues bleues se retrouvent en grande quantité dans un lac, elles forment une fleur d'eau. Il est facile de reconnaître la présence d'algues bleues. Elles forment une étendue verte ou turquoise pouvant ressembler à de la peinture ou à une soupe de brocoli ou une soupe aux pois. Les algues bleues peuvent envahir toute la superficie d'un lac ou une partie seulement.

Quelles sont les risques pour la santé?

En présence d'algues bleues dans un lac, il faut éviter d’entrer en contact avec la fleur d'eau et d'y toucher. Par conséquent, évitez de pratiquer des activités comme la baignade, le ski nautique, la planche à voile et la plongée.

Un contact avec les algues bleues peut causer l'irritation des yeux, de la peau et des oreilles. Par contre, si on avale de l'eau contaminée, les malaises peuvent être les suivants: nausée, vomissements, douleurs abdominales et diarrhée. Si les algues bleues sont très abondantes, leur ingestion peut affecter à plus ou moins long terme le foie ou le système nerveux. Ces symptômes peuvent survenir 24 à 48 heures après avoir bu l'eau contaminée. Les enfants sont les plus à risque d'être infectés par les algues bleues car ils avalent souvent de l'eau en se baignant.

Attention! Même s'il n'y a pas d'algues bleues, la santé publique conseille de ne jamais boire de l'eau tirée directement d'un cours d'eau sans d'abord l'avoir traitée adéquatement avec un système de filtration et de désinfection même si c'est l'eau d'un ruisseau ou d'une source et qu'elle a l'air très propre.

Pdf document. Ouvre une nouvelle fenêtre. Vous résidez près d'un lac? Consultez cet aide-mémoire pour savoir comment éviter la formation d'algues bleues! 
Fichier PDF: 323 Ko

La dermatite du baigneur

La dermatite du baigneur est une affection de la peau causée par des larves que l'on retrouve sur certaines plages. Ces larves proviennent des excréments des oiseaux aquatiques tels que les canards qui contaminent les escargots en bordure du rivage. Les escargots contaminés produisent des larves invisibles à l'oeil nu qui se collent sur la peau des baigneurs et y pénètrent. De petites plaques rouges apparaissent alors. Après plusieurs heures, elles gonflent pour ressembler à des piqûres d'insectes. Des démangeaisons plus ou moins intenses apparaissent ensuite et peuvent durer plus de 10 jours. Cette affection de la peau n'est pas suffisamment grave pour s'empêcher de se baigner et n'est pas contagieuse. Il est cependant recommandé de suivre quelques règles pour éviter d'en être affecté comme:

• Réduisez à quelques minutes votre temps de baignade;
• Asséchez immédiatement votre peau en la frottant vigoureusement avec une serviette;
• Évitez de laisser sécher votre peau au soleil à l'air libre;
• Évitez de nourrir les oiseaux aquatiques.

Et si vous êtes affecté par la dermatite :

• Informez les autres baigneurs pour qu'ils se protègent;
• Évitez de vous gratter pour ne pas provoquer d'infection;
• Utilisez une crème contre les démangeaisons;
• Consultez votre médecin, si le problème persiste après plusieurs jours.

Liens utiles

Attention! Quand la dermatite du baigneur apparaît... Ouvre une nouvelle fenêtre.

Pdf document. Ouvre une nouvelle fenêtre. Notre santé et notre environnement en Outaouais - Nos lacs 
Fichier PDF: 290 Ko