Vous êtes ici: Accueil  >  Actualités  >  Environnement et santé  >  Radon

Le radon dans les sous-sols et le cancer du poumon

Qu'est-ce que le radon?

Le radon est un gaz radioactif cancérogène produit par la décomposition naturelle de l'uranium dans le sol. Le radon étant plus lourd que l'air, il a tendance à s'accumuler dans les pièces les plus basses et les moins ventilées des habitations. Les risques de présence sont plus grands dans les zones où le sol est naturellement riche en uranium.

Depuis 2007, la ligne directrice fédérale est de 200 Bq/m3, alors qu'elle était auparavant de 800 Bq/m3. Dès que la moyenne annuelle dépasse 200 Bq/m3, des mesures correctives devraient être prises. Au Québec, une étude sur un nombre restreint de maisons a montré une concentration moyenne de radon dans les sous-sols d'environ 35 Bq/m3.

Situation en Outaouais

En Outaouais, la moyenne de concentration du radon dans les sous-sols des résidences était de 68,3 Bq/m3. Elle est plus élevée que dans les autres régions du Québec à cause des fortes concentrations d'uranium à certains endroits de notre territoire. Les régions de Chelsea et de Cantley ainsi que le Pontiac sont plus à risque d'avoir des concentrations élevées de radon dans les sous-sols des habitations.

Y a-t-il du radon dans ma maison?

Il faut faire le test de dépistage du radon avec un dosimètre. C'est l'unique moyen de savoir la concentration de radon à l'intérieur d'un bâtiment. Le dosimètre doit calculer la concentration de radon pour un minimum de trois mois, préférablement l'hiver. Vous pouvez commander un dosimètre par le biais de l'Association pulmonaire du Québec Ouvre une nouvelle fenêtre..

Le radon pénètre dans les maisons par:

• Les planchers en terre battue;
• Les fissures de la dalle;
• Les fissures des murs de fondation;
• Les pompes de puisards;
• Les vides sanitaires et les joints;
• Les ouvertures autour des conduits d’évacuation (ex: raccords de tuyauterie);
• L'eau des puits artésiens.

La quantité de radon pouvant pénétrer dans les bâtiments est en fonction des paramètres suivants:

• La grande concentration de radon dans le sol;
• La grande étanchéité de la maison;
• La pression négative dans l'enveloppe du bâtiment;
• La faible ventilation des lieux.

Attention: il ne faut pas se fier au résultat de la concentration de radon de son voisin car deux maisons cote à cote peuvent obtenir des résultats opposés. Par exemple, l'une pourrait obtenir une concentration très élevée de radon alors que l'autre obtiendra une concentration de radon sous la ligne directrice.

Quelles sont les risques pour la santé?

Le radon est incolore et inodore. Il représente un sévère danger lorsqu'il est présent en grande quantité dans une habitation. L'exposition au radon est la deuxième cause de cancer du poumon après le tabagisme, dans le monde. Environ 10 % des décès par cancer du poumon sont dus au radon et 85 % sont dus à la fumée de tabac. Si la personne exposée au radon est de surcroît un fumeur, les risques sont encore beaucoup plus grands. Parmi les cancers du poumon attribuables au radon, 60 % apparaîtront chez les fumeurs, 30 % chez les anciens fumeurs et 10 % chez les
non-fumeurs.

Liens utiles

Association pulmonaire du Québec - Commandez votre dosimètre Ouvre une nouvelle fenêtre.

Ministère de la Santé et des Services sociaux - Radon domiciliaire Ouvre une nouvelle fenêtre.

Pdf document. Ouvre une nouvelle fenêtre. Notre santé et notre environnement en Outaouais - Le radon dans les sous-sols et le cancer du poumon 
Fichier PDF: 98 Ko