Vous êtes ici: Accueil  >  Prévention des maladies...  >  Vaccination  >  La vaccination en...

La vaccination en milieu scolaire

Les campagnes de vaccination dans les écoles primaires et secondaires permettent de joindre les enfants et les adolescents québécois, afin qu’ils puissent profiter des effets bénéfiques de la vaccination.

Calendrier régulier de vaccination en milieu scolaire

4e année du primaire
 

• Vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) (pour les filles et les garçons)
• Vaccin contre l'hépatite B (incluant une protection contre l'hépatite A)
• Mise à jour de la vaccination

3e année du secondaire
 

• Vaccin contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos
• Vaccin contre le méningocoque
• Mise à jour de la vaccination


VPH (virus du papillome humain)


Le vaccin contre le VPH est offert gratuitement aux jeunes filles (et aux garçons de la 4e année depuis le 1er septembre 2016) afin de prévenir les cancers causées par le VPH et les autres maladies associées aux VPH (condylomes).

HÉPATITE B


L’hépatite est une maladie sérieuse du foie. Certaines hépatites sont causées par un virus, comme ceux de l’hépatite B et de l’hépatite A. Accepter la vaccination assure une bonne protection contre ces maladies et leurs complications.


DIPHTÉRIE, COQUELUCHE, TÉTANOS et MÉNINGOCOQUE


Un  vaccin protège contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos, des maladies très sérieuses, causées par des bactéries qui existent toujours.  Un autre vaccin protège contre la méningite (infection des enveloppes du cerveau) et de la méningococcémie (infection du sang) qui sont deux infections graves causées par le méningocoque de sérogroupe C.

MISE À JOUR DE LA VACCINATION


Il est important de faire parvenir à l’infirmière scolaire, le carnet de vaccination de votre enfant. L’infirmière s’assurera que tous les vaccins indiqués ont été administrés. Lors de la mise à jour de leur vaccination, les élèves peuvent  se voir offrir les vaccins manquants selon l’évaluation de l’infirmière scolaire. Même aujourd’hui, il est important d’être bien protégé parce que ces maladies existent toujours.


FORMULAIRE DE CONSENTEMENT


Pour les enfants âgés de moins de 14 ans, l’autorisation des parents ou du tuteur est requise pour les vacciner. Pour les jeunes âgés de 14 ans ou plus, le jeune lui-même consent à être vacciné. Les adolescents reçoivent tous les renseignements nécessaires sur les vaccins à recevoir afin qu’ils puissent faire un choix éclairé.


INFORMATIONS SUR INTERNET


Pour prendre une bonne décision au sujet de la vaccination, il faut des informations précises et  justes.  Bien s’informer sur Internet, c’est possible, à condition de savoir repérer les sites Web à contenu fiable. Toutefois, les sites Internet crédibles sont souvent noyés parmi des sites n’ayant aucun fondement scientifique reconnu et pouvant contenir de l’information trompeuse ou fausse. Les sites gouvernementaux et d’associations médicales nationales reconnues sont des sources sûres. Rappelons qu’il est également possible d’obtenir de l’information sur la vaccination auprès de son médecin ou de son infirmière.


• Ministère de la Santé et des Services sociaux http://sante.gouv.qc.ca/dossiers/vaccination/ Ouvre une nouvelle fenêtre.


• Registre de vaccination du Québec  http://sante.gouv.qc.ca/programmes-et-mesures-daide/registre-de-vaccination-du-quebec/ Ouvre une nouvelle fenêtre.


• Agence de la santé publique du Canada  http://canadiensensante.gc.ca/healthy-living-vie-saine/immunization-immunisation/index-fra.php Ouvre une nouvelle fenêtre.


• Mythes et réalités à propos de la vaccination  http://sante.gouv.qc.ca/dossiers/vaccination/ Ouvre une nouvelle fenêtre.


• Immunisation Canada   http://www.immunize.cpha.ca/fr/default.aspx Ouvre une nouvelle fenêtre.


• http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2016/16-291-01F.pdf Ouvre une nouvelle fenêtre.